Comment réussir son passage de l’entreprise à l’espace de télétravail ?

En tant que salarié, on rêve souvent de pouvoir télétravailler. Finis les embouteillages et les interruptions permanentes, et enfin du temps pour travailler sereinement, et profiter de sa famille. Mais pour cela, il faut souvent convaincre son patron, et faire attention à cette transformation, qui n’est pas sans conséquence.

À la Cordée, nous avons de plus en plus de télétravailleurs, près de 10% de la communauté. Nous commençons à comprendre un peu mieux leurs usages et ce qui fait le succès ou non de ce fonctionnement entre eux et leur entreprise.

Nous avons donc imaginé un petit guide à l’usage des apprentis télétravailleurs.

Où télétravailler ?

Il existe plusieurs solutions. La plus évidente est de travailler depuis chez soi. Cela présente l’avantage :

  • de la proximité (imbattable),
  • de la possibilité d’organiser plus efficacement sa journée entre obligations professionnelles et personnelles
  • du coût, réduit

Mais un grand nombre de télétravailleurs se plaignent :

  • soit de la solitude personnelle et professionnelle du télétravailleur
  • soit de la difficulté à séparer vie privée et vie professionnelle.

Deux problèmes auxquels des espaces collaboratifs ouverts aux télétravailleurs (les espaces de coworking, télécentres ou encore tiers-lieux) cherchent à répondre.

Un exemple : nous, pardi :).

L’idée est de proposer des espaces professionnels et conviviaux, proches de chez soi, où l’on travaille en compagnie d’autres télétravailleurs, d’indépendants et d’entrepreneurs, et où l’on mange et prend un café ensemble et profite de formations et d’événements le soir.

Les télétravailleurs y travaillent soit à temps plein, soit en alternance avec leur domicile.

Combien de jours par semaine télétravailler ?

C’est une grande question, rarement explorée avant le démarrage du télétravail. Passer de zéro à cinq jours par semaine en télétravail peut avoir des conséquences sérieuses sur la relation avec ses collègues. On peut se retrouver à l’écart de l’ambiance de l’entreprise, et de même à l’écart des évolutions professionnelles possibles de l’équipe. Si vous commencez, il est conseillé de démarrer tranquillement : un, puis deux jours par semaine.

D’un autre côté, nous avons également des télétravailleurs à la Cordée qui sont présents toute la semaine. Leur entreprise est souvent basée loin de chez eux, et ils s’y rendent une à deux fois par mois.

Cependant, le télétravail est parfois mal compris par les collègues de travail, peut être vu comme une situation privilégiée et engendrer de la jalousie. Il convient donc d’en parler et d’expliquer à ses collègues les raisons de ce choix, avec le soutien de son manager…

Comment négocier avec sa hiérarchie ?

L’une des grandes difficultés du passage au télétravail est la négociation avec son manager et/ou le service RH. En effet, ils peuvent avoir des inquiétudes au sujet du télétravail. Les plus grandes sont en général les suivantes.

La dispersion du salarié sur des sujets personnels

Principale inquiétude lorsque le télétravailleur s’installe chez lui, c’est souvent en fixant des objectifs clairs et des points réguliers dans la journée que l’on peut prouver à son manager que cette inquiétude est infondée.

La confidentialité

Sur cette question qui apparaît lors de l’installation en espace partagé, le plus simple est bien souvent de faire visiter, pour montrer que dans ces espaces, l’intimité de chacun est respectée et personne ne regarde sur l’ordinateur d’un autre ce qu’il est en train de faire.

La perte de motivation ou d’efficacité liée à un contrôle du manager plus éloigné

De même que pour la peur de la dispersion, il faut souvent poser des objectifs, et mettre en avant tout le gain de temps, d’énergie et de créativité que le télétravail représente, et toute la reconnaissance que l’on a pour une entreprise qui accepte le télétravail.

Une perte de statut pour le manager, qui ne voit plus son collaborateur au quotidien

Il s’agit surtout ici d’être fin, et de montrer au manager que ses indications sont écoutées et que l’on est présent, que ce soit par les emails, le téléphone ou les services de messagerie instantanée.

Le budget (dans le cas d’un télécentre)

L’idée est ici de montrer le gain de temps et d’énergie à travailler dans un espace tiers proche de chez vous. Vous pouvez aussi évoquer les synergies avec d’autres métiers de l’espace. Il n’est pas évident de quantifier le gain financier, mais on peut s’en faire une idée !

Vous voilà armé(e) ! Si d’autres questions émergent, n’hésitez pas à nous envoyer un email, on sera heureux d’aider. Vous aider à passer au télétravail est pour nous un pas de plus vers la promotion de l’équilibre vie privée / vie professionnelle, et de l’entraide.

Tous nos articles sont écrits sous licence CC by SA

2 Commentaires

  • Bonjour,

    A vous lire on a l’impression que le passage en télétravail est le fruit d’une improvisation et que les modalités se fixent au fil de l’eau. C’est un peu méconnaître le sujet puisqu’un télétravailleur (un vrai avec un avenant télétravail à son contrat de travail) ne peut partir en télétravail que lorsque les conditions sont clairement définies avec son manager et acceptées par celui-ci. Les cas de télétravail à temps plein sont généralement rares et jamais recommandés. Sauf en situation exceptionnelle comme la proposition de télétravail pour éviter une mobilité géographique.

    S’il s’agit de télétravail « gris »… tout est permis avec les risques juridiques associés.

    • Bonjour Nicole,

      Les modalités ne se fixent évidemment pas au fil de l’eau. Ce que nous présentons vient à la fois de notre expérience avec des télétravailleurs, et de celle de spécialistes du télétravail qui ont accompagné des entreprises, ont expérimenté, sont revenus en arrière, sur un sujet encore jeune

      Il convient de prévoir un avenant au contrat, mais nous souhaitions aborder les questions qui viennent avant ça, pour tous ceux qui réfléchissent aujourd’hui au télétravail et veulent se poser les bonnes questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *