Nouveaux arrivants dans une ville : de l’énergie à revendre !

Les coworkings attirent naturellement une part importante de nouveaux arrivants dans une ville. Quel meilleur endroit pour venir rencontrer de nouvelles personnes, bénéficier d’un petit réseau, demander des infos… lorsque l’on ne connaît rien ni personne autour de soi ?

À Nantes tout particulièrement, la proportion de profils “néo-Nantais” parmi les “néo-encordé·es” (membres de la Cordée) est très importante : plus d’une personne sur deux qui franchit nos portes pour la première fois est un nouvel arrivant.

Pour ces coworkers, la démarche de rejoindre un espace de coworking est vraiment une recherche de convivialité. La plupart d’entre elles et eux nous dit effectivement plutôt bien travailler à la maison (ah les joies de la découverte et appropriation d’un nouveau foyer !). S’ils et elles viennent nous voir, c’est pour rencontrer du monde, des personnes partageant une même vision du travail et de l’équilibre avec sa vie personnelle. Se retrouver entre pairs, s’enrichir de leur connaissance de la ville… et apporter leur énergie !

En quelques années à les côtoyer, nous avons remarqué que la plupart d’entre elles et eux suit le même schéma dans leur parcours de membre de la Cordée.

De consommateur, consommatrice…

En premier lieu, nos encordé⋅e⋅s néo-nantais⋅e⋅s sont très demandeurs d’informations, de rencontres, de bons plans, de bonnes adresses… Beaucoup ont été attiré⋅e⋅s par la vie culturelle nantaise, mais ce n’est pas forcément évident de s’y retrouver avec une telle offre ! Notre espace de vie en devient naturellement une passerelle. 

… à co-consommateur et co-consommatrice…

Rapidement, au fil de leurs rencontres, ils s’organisent entre eux pour partager leurs découvertes et vivre ensemble leurs nouvelles expériences : balade sur l’Erdre, footings, expos, restos… ce sont à présent des boulimiques des sorties en groupe !

… à acteur⋅ice et moteur !

Après six mois à un an de pérégrinations dans Nantes, le⋅la néo-nantais⋅e devient presque nantais⋅e. Il⋅Elle en connaît plus que les locaux ! Plus aucun recoin de la ville ne lui est inconnu. Il ou elle maîtrise la politique d’animation de la Cordée sur le bout des doigts. C’est avec émotion que nous voyons ces néo-nantais adopter une nouvelle posture et devenir force de proposition.

Jusque là, c’était quelqu’un qui demandait beaucoup, dorénavant, c’est quelqu’un qui répond à tout. Et qui propose de nouvelles choses pour enrichir notre vie communautaire, qu’elles soient professionnelles ou extra-professionnelles.

Bref, les coworkings ont tout à gagner de la mobilité territoriale ;).

Nos encordés au cœur de l’action : Julien, journaliste

4e semaine plongée dans ce monde parallèle qu'est le confinement, où nos interactions hors de notre habitation demeurent plus que Lire la suite

Coworking et télétravail font-ils bon ménage ?

La Cordée est souvent sollicitée par des étudiants et des chercheurs pour venir étudier sur place certaines évolutions des pratiques Lire la suite

Quand le lombricomposteur s’invite dans les Cordées

La Cordée Jean-Macé, à Lyon, s’est dotée dès son ouverture d’un lombricomposteur. Réduction des déchets quand tu nous tiens ! Lire la suite

La Cordée s’invite au Salon des Entrepreneurs à Nantes

Notre troisième année sur le salon Chaque année depuis l’ouverture de la Cordée Nantes en novembre 2016, nous sommes présents Lire la suite

Tous nos articles sont écrits sous licence CC by SA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *