La Cordée dans le Beaujolais (Lamure s/ Azergues) :
Suite et… transmission

L’éco-système de la Cordée au coeur du Beaujolais

Après notre arrivée, notre développement, et l’évolution de notre modèle, nous voilà sur le point de transmettre la gestion et l’animation de l’espace de travail partagé de Lamure sur Azergues à la COR (Communauté de l’Ouest Rhodanien).

Stop… et encore !

Loin d’être une fin, cette transmission est une belle poursuite de ce que nous sommes venus initier il y a tout juste 3 ans.

Flash back en résumé (nous sommes en 2016) : 

Ebazten (alias Koban), petite entreprise en pleine expansion, rêve d’un coworking local pour accueillir ses nouvelles recrues et partager son quotidien avec d’autres entrepreneurs de la région.

Ni une ni deux, mais bien trois, leur projet rencontre le soutien de : 

  • La COR avec son projet de soutien à l’entrepreneuriat sur son territoire (en réseau avec les pépinières de Thizy les Bourgs et Tarare), qui libère des bureaux, des salles de réunion et une belle terrasse au sein du bâtiment éco-rénové qui accueille déjà la Maison médicale de Lamure sur Azergues, sur la base d’une convention de partenariat signée pour 3 ans.
  • La Cordée comme opérateur professionnel en création et animation d’espaces de travail partagés, installé depuis plus de 5 ans sur le marché du coworking en France, à Lyon notamment, mais en rural aussi avec la Cordée Morez 
  • Guillemette en sa qualité d’animatrice, forte de son  expérience de créatrice du coworking “Chez Guillemette, Manufacture de Talents”, en région parisienne, co-fondatrice du collectif “Cowork In Essone” et membre du réseau d’entrepreneuriat Mampreneurs. Portée par l’envie de vivre au vert, ses projets pro et perso trouvent à se conjuguer avec l’engagement qu’elle prend avec la Cordée à Lamure sur Azergues. notre développementLa COR avec son projet de soutien à l’entrepreneuriat sur son territoire (en réseau avec les pépinières de Thizy les Bourgs et Tarare), qui libère des bureaux, des salles de réunion et une belle terrasse au sein du bâtiment éco-rénové qui accueille déjà la Maison médicale de Lamure sur Azergues, sur la base d’une convention de partenariat signée pour 3 ans.

Aujourd’hui (nous sommes en 2019)

Trois ans plus tard ce lieu est bien plus qu’un espace de travail partagé… c’est un lieu ressource pour l’entrepreneuriat en milieu rural avec la présence d’acteurs du territoire et de la métropole lyonnaise (centre social, club d’entreprises,structure d’aide au retour à l’emploi, coopérative d’activités, expert-comptable, Chambre d’agriculture, incubateurs…). 

Le coworking à Lamure, c’est une communauté d’une vingtaine d’encordés, et le double qui gravite à chaque temps fort. Un authentique lieu de vie où on se retrouve chaque vendredi autour du Café des échanges, les autres jours pour télétravailler, retrouver le goût du travail après un burn out ou un réseau pour sa recherche d’emploi (comme Anne, accompagnée par The Maze). 

La dynamique dépasse les murs de la Cordée avec le Quartier Métisseur, le tiers-lieu culturel et artisanal voisin. Voire même ceux de la région, avec l’émergence du réseau des tiers-lieu en Charolais Brionnais, sans parler de l’espace Entreprendre Ici Territoire Saône Beaujolais.

Mais au fait, pourquoi on transmet ?

La Cordée est arrivée avec son expérience en milieu urbain et quelques pas déjà effectués en milieu rural, qui se seront consolidés pendant ces 3 années.
Trois ans, c’est une durée suffisamment longue pour installer de bonnes habitudes, faire connaître un lieu, assurer sa réussite, former et transmettre de nouveaux usages.

L’idée était bien d’acculturer à ces nouveaux modes de travail, d’aider à la création d’une communauté, d’accompagner un acteur public à la prise en main d’un outil au service de l’entrepreneuriat, innovant par rapport à sa pratique actuelle et surtout pérenne.

De son côté, pendant ces trois années, la communauté d’agglomération a mis en oeuvre son Pôle Entrepreneurial. Elle a signé des partenariats avec des acteurs reconnus de l’accompagnement et a consolidé ses pépinières et hôtels d’entreprises auquel il était logique de rattacher l’espace de coworking. Donner du sens aux outils, les rassembler pour avoir une offre cohérente de l’anté-création à la reprise d’entreprises, le pari est réussi. La Cordée transmet une communauté engagée sur son territoire, innovante et prête à poursuivre l’aventure du coworking dans le Beaujolais.

Et maintenant (Juin 2019)

La bonne nouvelle donc, c’est que ce lieu est désormais fléché comme ressource à part entière du Pôle entrepreneurial du territoire de l’Ouest Rhodanien.
La très bonne nouvelle, c’est que Guillemette, qui a initié cette dynamique, va poursuivre ses missions de gestion et d’animation, et ainsi maintenir sa vie familiale et son travail, là où elle a choisi de vivre, en faisant ce qu’elle sait bien faire : accueillir et offrir à tous un lieu où faire ensemble et réussir est possible. 

Longue vie au coworking dans le Beaujolais : #inbeaujolaiswetrust !

Tous nos articles sont écrits sous licence CC by SA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *