Pourquoi créer un espace de coworking ?

Aujourd’hui, sur le blog, petite (ou grande) réflexion sur le coworking en général. Mettons-nous à la place de ceux qui voient toute cette communauté et qui se demande à quoi cela sert.

Pourquoi créer un espace de coworking ?

Le monde des travailleurs a bien compris l’intérêt des espaces de coworking. Ils les ont investis, y trouvant tout à la fois un espace de travail, des collègues voire des amis, un écosystème de formations et de services, un réseau de partenaires.

Mais de nombreuses collectivités et entreprises voient émerger ce phénomène et s’interrogent : En quoi ces espaces multiformes, qui semblent créer innovation, collaboration et convivialité, sont-ils adaptables à leur monde ? In fine, quel est l’intérêt pour eux de créer un espace de coworking ?

Voici notre modeste réponse, en 6 points :

1. Une nouvelle manière de travailler 

  • L’entraide comme philosophie

La confidentialité est souvent appliquée sans discernement à l’intégralité de notre travail. Or de nombreux pans d’un projet peuvent être dévoilés sans le mettre en péril. Et dévoiler un projet, c’est se donner l’occasion de recevoir des idées ou des critiques intelligentes, de trouver des partenaires et clients, d’affiner sa vision bien plus vite qu’en cercle fermé.

Le coworking, c’est cette idée simple qu’on pourra parler de ses projets, et que les gens seront toujours enthousiastes à l’idée d’y réfléchir avec nous.

  • La cuisine partagée comme lieu de travail

On sait traditionnellement que c’est autour de la machine à café que de nombreux problèmes se résolvent, car c’est là qu’on croise la plus grande diversité de métiers, et que l’échange est le plus fécond.

Le coworking applique cette règle à l’espace de travail même, en mettant les espaces de convivialité (et donc de rencontre) au coeur de leurs univers.

  • L’usage à la place de la possession

Le nomadisme qui marque notre travail contemporain met à jour l’irrationalité de plus en plus grande que représente le fait de posséder un bureau, un photocopieur, une salle de réunion, et de les payer à l’année, alors qu’on ne les utilise que 30 ou 40% du temps.

Le coworking, c’est fondamentalement l’idée que l’on paye pour ce que l’on a besoin, économisant ainsi ses moyens et son énergie.

2. S’ouvrir sur l’extérieur

Les espaces de coworking sont aussi un puissant message de bienvenue, et des espaces rêvés d’ouverture, d’accueil et d’orientation vers tous ceux qui visitent un lieu.

Sans jugement et en toute bienveillance, ces tiers-lieux recréent du lien et l’on prend plaisir à rencontrer l’autre.

Par sa convivialité et ses utilisations diversifiées, c’est un moyen simple de créer l’interaction avec de nouveaux arrivants, qu’ils s’agissent de clients visitant une entreprise ou de touristes de passage dans une commune.

3. Optimiser l’utilisation des ressources 

  • Optimiser l’espace, mutualiser les outils 

Le développement des bureaux dédiés a multiplié les outils de travail. En créant des espaces partagés, on se rend aussi compte que de nombreux doublons existent. Et que l’espace de travail privatif peut intelligemment être remplacé par un espace partagé complété de salles de réunion.

  • Revaloriser des locaux inexploités 

Les espaces de coworking se plaisent dans des lieux atypiques : ateliers, anciennes usines, écoles, etc. C’est souvent l’occasion, pour les collectivités, de récupérer et valoriser des locaux inoccupés afin de leur donner une seconde vie.

4. Donner une autre image 

  • Attirer les talents 

Les espaces de coworking font écho aux préoccupations des jeunes générations : décloisonner les spécialités, sortir des codes vestimentaires et hiérarchiques traditionnels, travailler efficacement, mais dans la convivialité. Les meilleurs talents sont précieux et peuvent se permettre de choisir leurs missions, leur employeur et donc leur environnement de travail. Abriter des espaces de coworking internes, c’est aussi proclamer sa capacité à travailler autrement et donner du sens à son environnement de travail.

  • Attirer des nouveaux habitants et des travailleurs qualifiés 

Les villes et villages ruraux ont beaucoup à apporter aux jeunes urbains lassés de leur environnement. Mais ces derniers craignent souvent de se retrouver isolés, en particulier professionnellement.

Les espaces de coworking ruraux permettent de créer des écosystèmes professionnels et sociaux rassurants pour des nouveaux arrivants, en leur permettant d’être connectés avec d’autres dès qu’ils le souhaitent.

5. Sortir d’une culture de silo 

  • En modérant la place des hiérarchies

Un espace de coworking, sans supprimer l’ordre établi, permet aussi de faire se côtoyer des niveaux hiérarchiques et des services différents. En autorisant une culture de l’échange décloisonné, on fait ainsi naître des projets, des collaborations et des opportunités pour l’entreprise.

  • En favorisant l’inattendu

Créer un espace de coworking, c’est aussi créer un espace avec ses propres règles (de courtoisie, d’utilisation de l’espace, de modularité…). En choisissant des règles différentes des espaces de travail traditionnels, on crée des interactions différentes : sur un autre ton, sur d’autres sujets, dans un autre contexte.

6. Limiter les migrations pendulaires

L’écart de plus en plus grand entre les lieux de vie et les lieux de travail ont créé une plaie pour habitants et collectivités, en produisant des heures de transport perdues, stressantes, coûteuses et polluantes, et des habitants qui sont moins présents dans leur lieu de vie pour leurs enfants, leurs proches, leur village.

Les espaces de coworking, plus professionnels que les bureaux à la maison, rassurent également les employeurs, et permettent à des salariés de télé-travailler près de chez eux, quand ils le souhaitent. C’est moins de transports et plus de vie locale.

Pourquoi créer un espace de coworking ?

Pour toutes ces raisons, des dizaines, des centaines, des milliers d’espaces de travail partagés devraient (dans tous les sens du terme) voir le jour dans les mois et années à venir.

Nous en accompagnons de plus en plus, créés par des individus comme par des collectivités ou des entreprises, à travers le Bureau d’étude.

Parce que La Cordée n’est pas toute seule dans cette « mission« . Plein d’amis et de confrères défendent les mêmes idées partout en France et dans le monde et on aime beaucoup ça. Les choses changent, les esprits aussi !

 

Tous nos articles sont écrits sous licence CC by SA

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *