Le précieux équilibre économique

Après deux ans et quatre mois, la Cordée vient d’atteindre l’équilibre économique. C’est un événement qu’on attendait avec impatience, que l’on espérait avec ferveur mais qui nous a souvent paru inaccessible.

Le soutien fort de la communauté

Et nous en sommes d’autant plus heureux que c’est avec l’aide de la communauté des membres que cela a été possible, car c’est grâce à leur soutien pour l’augmentation des tarifs et à leur bouche-à-oreille (positif) permanent que la Cordée a pu atteindre ce précieux équilibre.

Reste que l’on ne va pas crier victoire. Cet équilibre est encore très fragile, et la Cordée reste un projet à lucrativité limitée, où le succès n’est pas vu comme égal au résultat comptable. Il est encore loin le plongeon dans la piscine de pièces d’or (outre le fait que ça doit être très douloureux).

Mais ce n’est de toutes façons pas vraiment notre objectif, et nous sommes fiers de cette étape. Voici pourquoi :

Cela permet de travailler dans la pérennité, et de ne pas dépendre de subventions ou de sponsors qui peuvent disparaitre un jour. Ainsi posé sur cet équilibre, nous savons que le projet pourra durer, et c’est un élément essentiel de son impact.

Cela permet de discuter avec les partenaires publiques en égaux. C’est un point plus important qu’il n’y parait au premier abord. Lorsqu’on est subventionné par les collectivités, on discute à la fois avec son partenaire et son financeur. Lorsqu’on arrive à trouver un modèle économique autonome, on peut alors se dire les choses plus librement. Et on construit alors une relation plus saine, où l’on avance ensemble, pour l’intérêt général, mais sans dépendre l’un de l’autre.

Cela permet enfin de «montrer la voie», modestement. Nous évoquons souvent notre souci d’exemplarité, l’idée qu’en donnant l’exemple d’une structure différente, on espère proposer un modèle dont d’autres pourront s’inspirer. Et qu’ainsi, l’impact de notre vision sera démultiplié. Aujourd’hui, on peut enfin montrer qu’il est possible d’être à la fois solidaire et économiquement pérenne, sur notre sujet, le coworking, comme sur d’autres. Et cela permettra (on espère !) à d’autres d’y croire, et de multiplier ainsi les initiatives qui prônent un modèle plus durable, plus égalitaire, plus humble.

Et malgré cet équilibre, on promet de ne pas oublier que ce n’est qu’une condition du succès tel qu’on l’envisage, et que l’important, c’est l’entraide, la convivialité, la bienveillance et l’optimisme que l’on voit se développer au quotidien à la Cordée.

Comment recrute t-on à la Cordée ?

Une question capitale pour nous Le recrutement, c’est une compétence-clef dans la majorité des équipes, petites en particulier. Mais chez Lire la suite

Créer un coworking en collectif(s) : retour sur notre 1re formation !

Des lieux et des territoires en transition Si les tiers-lieux existent depuis bien longtemps, c’est seulement depuis peu qu’on leur Lire la suite

Créer et animer un coworking :
la Cordée lance ses formations

Quand la Cordée a commencé, son ambition était de créer des lieux d’accueil des travailleurs isolés, nomades… et de créer Lire la suite

Un peu de juridique :
notre accord d’entreprise
Juridique et Bien-etre au travail

Les réflexions se sont faites en cascade, courant 2017. Après 6 ans d’existence, la Cordée avait atteint un cap : Lire la suite

Tous nos articles sont écrits sous licence CC by SA

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *