(Modeste) Bible de l’entrepreneur lyonnais

Notre mission, c’est de créer des rencontres, des collaborations et des opportunités. Pour cela, orienter vers les bons interlocuteurs est devenu central dans notre quotidien. Et on s’est rendu compte qu’on commençait à connaître une bonne partie de l’écosystème entrepreneurial lyonnais, et que l’on pouvait faire gagner un peu de temps au nouvel entrepreneur jeté dans la jungle lyonnaise. Voici donc une compilation du Who’s Who local.

Attention, sélection officieuse, avec notre vécu et avec nos coups de cœur !

Les structures à connaître

La CCI

La CCI (Chambre de Commerce et d’Industrie), c’est la porte d’entrée vers les études sectorielles, des rencontres et forums par métier, et la CCI Formation, qui organise le cycle « 5 jours pour entreprendre », bien utile pour les néophytes.

LVE, du Grand Lyon, qui réunit

LVE, cela veut dire Lyon Ville de l’Entrepreneuriat, et c’est un réseau créé par le Grand Lyon qui regroupe l’ensemble des structures d’accompagnement à la création d’entreprise. Et en particulier :

Les financeurs et mentors :

Les deux gros spécialistes locaux sont Rhône Développement Initiative (RDI) et le Réseau Entreprendre. Tous deux font des prêts d’honneur (qui ont vocation à faciliter les prêts bancaires et à financer la trésorerie de démarrage) et accompagnent les entrepreneurs à travers des mentors.

Les incubateurs

Les deux structures les plus connues sur Lyon sont Novacité et Crealys. Novacité s’occupe des projets innovants, et Crealys des projets liés à la recherche. Tous deux accompagnent sur le long terme les entrepreneurs labellisés à travers un suivi approfondi, des experts métier et des ouvertures sur de potentiels financements.

Les CAE (Coopératives d’activité et d’emploi)

Les coopératives d’activité permettent de tester son activité à moindre risque. Les entrepreneurs accompagnés sont considérés comme des salariés de la CAE, leur revenu est lissé sur le démarrage et la CAE s’occupe de tout l’administratif. Les CAE apportent une dimension solidaire en mettant en avant la collaboration entre créateurs à travers des rencontres et formations régulières.

Les plus connues : Elycoop, Graines de Sol, Escale Création, Cap Services, Cabestan.

Les pépinières

Les pépinières fournissent bureaux ou ateliers aux jeunes entrepreneurs, avec un loyer progressif pour aider à démarrer. On ne peut cependant rester dans les pépinières qu’un temps limité (24 à 36 mois), et on doit avoir créé depuis maximum 2 à 3 ans lors de son entrée à la pépinière.

Au-delà des locaux, certaines pépinières proposent aussi un accompagnement, pour aider les entrepreneurs à démarrer.

Les pépinières sont organisées par territoires. Les plus proches de Lyon : Saint-Fons (La Coursive d’entreprises), Rillieux-la-Pape (Cap Nord), Vaulx en Velin (Carco), Genay, Tarare, Villefranche sur Saône (Créacité). Vous les trouverez toutes ici !

Les espaces de coworking

C’est nous :). Mais nous ne sommes pas les seuls ! Heureusement, un collectif a commencé à rassembler tous les espaces lyonnais, pour que vous trouviez plus aisément celui qui vous convient.

Les espaces de coworking sont des communautés de créateurs avant d’être des lieux. Tous visent à proposer un endroit convivial et communautaire pour travailler, rencontrer d’autres profils, échanger sur ses projets et trouver des opportunités. Les modèles sont très variables : bureau fixe ou nomade, paiement à la journée, au mois ou à l’heure, métiers restreints ou diversité.

Si ça vous intéresse, on en parlera mieux autour d’un café ou d’un thé !

Les accélérateurs

Très complémentaire aux espaces de coworking, leur but est d’accompagner un développement poussé des entreprises en création, par du mentoring et de nombreuses formations, avec des objectifs précis.

Les deux lyonnais sont BoostInLyon, généralistes, et Axeleo, pour les startups numériques BtoB (entre professionnels). Les programmes varient de 4 à 12 mois.

Les structures féminines

Ces structures sont généralement également ouvertes aux hommes, et ont pour but de promouvoir et de soutenir l’entrepreneuriat féminin par des rencontres, des événements et du mentoring voire de l’incubation de projets.

Les plus connues à Lyon : Rhone Alpes Pionnières, Action’elles, BPW, Force Femmes

Les structures masculines

Le stade de Gerland, le terrain de pétanque, le club de strip. Quoi, des clichés ? Où ça ?

Les événements

Apéro entrepreneurs

L’Apéro Entrepreneurs a lieu le premier jeudi de chaque mois, et a simplement vocation à réunir des entrepreneurs existants ou en création pour échanger et prendre un verre. Le bar de rendez-vous peut varier en fonction des saisons. On vous invite à vous rendre sur leur page pour le connaître !

Apéros thématiques selon le domaine de la boîte

Il y en a pour tous les goûts : développeurs (apéros Java, Ruby, PHP…), traducteurs, consultants… L’occasion de savoir où vous mettez les pieds en arrivant à Lyon, et toujours de partager un verre ! Trouvez-les sur Twitter ou Google.

Evénements organisés par les coworkings

Les espaces de coworking organisent de nombreux ateliers, soirées pitch, brainstorming, formations pour les entrepreneurs. On vous conseille de suivre les comptes réseaux sociaux de chacun pour vous tenir au courant ! De notre côté, on en parle également sur notre Twitter, mais ils sont tous présents sur notre page Meetup.

Les StartUp Weekends

Thématiques ou généralistes, les StartUp Weekends sont organisés une à deux fois par an… sur un weekend ! Surpris, hein ? L’idée, c’est de pitcher une idée en début de weekend, former des équipes autour des meilleurs pitchs, et repitcher l’idée à la fin du weekend, après avoir avancé un maximum dessus. Lors d’un StartUp Weekend, dormir c’est tricher !

La Cuisine du Web

La Cuisine du Web est une jeune association lyonnaise qui a vocation à soutenir et faire se rencontrer l’écosystème numérique et les start-up web. Ils organisent de nombreux événements (et on y croiserait d’ailleurs nombre de membres de la Cordée…) : Happy Cuisine, Blend (grande conférence web les 29 et 30 octobre 2014), Concours Pulse (Pitch de PME et start-up innovantes, avec 300 000€ de prix).

Boost in Lyon : OCC, BIL Show

Boost in Lyon, l’accélérateur de start-up, hébergé à la Cordée Liberté, organise de nombreux événements mêlant les deux communautés : Open Coffee tous les jeudis matins, BIL Show (témoignage de grands entrepreneurs) régulièrement, NoBILshit toutes les deux semaines les mardis midis.

Salon des entrepreneurs

Il a lieu chaque année au mois de juin. Cette année, ce sont les 11 et 12 juin. Au programme, des conférences sur de nombreux sujets entrepreneuriaux, et des stands pour discuter avec tous les acteurs de LVE ou trouver une bonne banque. Très utile pour les entrepreneurs en création !

Evénements universitaires : EM Lyon (Entrepreneurs Day), Lyon 3

Les écoles et universités organisent de nombreux événements autour de l’entrepreneuriat. Pour se tenir au courant, nous vous invitons également à suivre leurs réseaux sociaux, Twitter en particulier !

Divers autres

De nombreux autres événements ont lieu ponctuellement. Le StartInLyon est un concours de pitchs de start-up qui a à peu près lieu tous les six mois. Il doit y en avoir d’autres encore que nous avons oubliés. N’hésitez pas à vous prévenir !

De manière générale, pour tout savoir sur l’événementiel lyonnais, il y a une bible hebdomadaire : le Startup Digest. Un mail qui vous prévient de tous les événements entrepreneuriaux à venir dans la semaine. Incontournable !

Le financement

Banques

Dans ce domaine, c’est chacun son choix ! C’est surtout la rencontre avec un bon conseiller qui fait choisir une banque plutôt qu’une autre. En effet, toutes ont désormais des offres dédiées aux entrepreneurs, en particulier le Prêt à la Création d’Entreprise (PCE), bien utile pour démarrer.

Prêts d’honneur

Comme expliqué plus haut, RDI et le Réseau Entreprendre proposent des prêts d’honneur : ce sont des prêts que l’on ne rembourse qu’en cas de succès (d’où leur nom), qui ont vocation à financer le fonds de roulement et à faciliter le financement bancaire.

Les montants vont de 1 000 à parfois 30 000€, en fonction des besoins et des fonds propres.

Innovation : BPI-France (ex Oséo)

Sur des projets à caractère innovant (principalement technologique, mais pas que), il existe de nombreux financements et subventions dédiés. BPI France (Oséo), organisme para-public, en réunit une belle partie et représente le meilleur interlocuteur pour connaître les financements qui correspondent à un projet spécifique.

Il existe également Inovizi, initiative qui démultiplie le montant d’un prêt d’honneur si le projet est jugé innovant. Inovizi peut permettre aux prêts d’honneur de RDI et Réseau Entreprendre d’atteindre 100 000€.

Micro-Crédit : ADIE

Pour des projets qui recherchent de petits montants pour les aider à démarrer, l’Association pour le Droit à l’Initiative Economique (l’ADIE) finance jusqu’à 10 000€ pour démarrer. Utile pour ceux qui n’ont pas beaucoup de moyens.

Les garanties

De nombreux organismes de financement aident aussi les entrepreneurs pour garantir ou contre garantir leurs prêts, ce qui est souvent aussi compliqué qu’obtenir ces fameux prêts.

A connaître : BPI France, qui contre-garantit les prêts aux entrepreneurs jusqu’à hauteur de 70%, RDI qui propose une garantie FAG généralistes et des garanties dédiées aux femmes entrepreneuses.

Business angels

Financeurs en capital, ils sont là pour les projets qui cherchent à accélérer leur développement (entre 100.000 et 500.000€). À vous de les contacter, et de les convaincre ! Si vous êtes très chanceux (et surtout très bons), ils viendront peut-être vers vous… Mais ils reçoivent tellement de candidatures qu’il faut vraiment être chanceux.

Certains de leurs représentants se baladeraient également dans des événements type Apéros Entrepreneurs, Salon des Entrepreneurs, Pulse, BIL Show…

Quelques exemples de regroupements : Angelor, Lyon Angels, EM Lyon Business Angels. Mais il en existe vraiment beaucoup, car tout entrepreneur ou cadre ayant réussi est à même de vouloir investir (et s’investir) dans de beaux projets entrepreneuriaux.

Fonds d’investissements, thématiques ou non

Attention, on sort les gros calibres ! Il s’agit d’acteurs qui financent des projets déjà plus murs, sur des montants à partir de 500.000€. Et qui ont vocation à sortir du projet au bout de 5 à 7 ans.

Quelques exemples sur Lyon : Rhone Alpes Création, Hi Inov, Siparex, ainsi que certaines banques.

Les financements spécifiques

Remise à neuf d’une devanture commerciale : financement de la ville

Vous avez (ou allez avoir) une devanture, et vous vous situez dans le bas des pentes de la Croix Rousse, à Moncey-Voltaire ou dans le quartier de la Guillotière ? Vous pourriez être éligible pour un co-financement de vos travaux d’amélioration de la devanture de votre magasin (dans le cadre de l’ « Opération de revitalisation économique des rez-de-chaussée commerciaux »), à hauteur de 50%.

Des outils

FISY

FISY est un outil qui a été développé par l’incubateur Créalys (vu plus haut) et qui vous permet d’aisément générer un business plan financier, avec prévisionnel de trésorerie. Un outil qui peut donc vous faire gagner un temps précieux !

Le business plan, expliqué par l’AFIC

Un bon modèle pour convaincre ensuite des investisseurs !

Guide des start-ups de Olivier Ezratty

La bible pour les start-ups qui veulent se préparer à fond. Attention, pavé :).

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. Et surtout, si on a oublié quelqu’un ou quelque chose, prévenez-nous !

Tous nos articles sont écrits sous licence CC by SA

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *