La Cordée Morez, membres et encordés !

Hello les encordés ! J’ose maintenant utiliser le mot puisque La Cordée Morez compte ses premiers membres depuis le dernier article. A ce propos, doit-on dire membre ou encordé ?

La question mérite d’être posée, je vous propose donc aujourd’hui de nous appuyer sur Le Larousse (ça aurait pû être le Robert mais, à Morez, on préfère Les Rousses). Définition donc :

Membre: Appendice du tronc de l’homme ou des animaux, disposé par paires et servant à la locomotion ou, parfois, à la préhension.

Pour ce qui est du tronc ou de la disposition par paires, pas besoin d’explication. Par contre, la préhension :

Préhension: La préhension est d’abord la faculté ou l’action de saisir des proies ou autres objets avec la main.

La nuance entre une proie et un autre objet n’apparait guère évidente, contentons-nous donc de considérer la préhension comme une bonne prise en main. Sans appréhension… Et passons à la seconde définition du sus-nommé dictionnaire :

Membre: Personne qui fait partie d’un corps, d’une communauté, d’une famille, d’un club…

Voilà, nous y sommes ! Faire partie d’une communauté, c’est l’esprit de La Cordée. Je pourrais donc rédiger un bel article qui débuterait ainsi : « En ce bel après-midi d’octobre, les couleurs automnales de la forêt morézienne et les rayons du soleil s’invitent allègrement à l’intérieur de l’espace partagé où, fenêtres ouvertes, mon membre et moi travaillons assidument… » Aïe, reprenons La Rousse.

Définition suivante :

Encordé: Attaché par une corde.

Pour le coup, la définition est simple. Rapide, efficace, aussi. Plus difficile à utiliser en prospection : « Bonjour Monsieur, voici notre espace de travail partagé, vraiment sympa n’est-ce pas ? Ça vous plaît ? Parfait, venez par là que je vous attache… » La variante « s’encorder » ne présente guère plus d’avantages :

S’encorder: S’attacher les uns aux autres par la corde d’assurage.

Tranquillement, comme si tout seul ça n’était pas déjà assez compliqué, voilà qu’il faudrait s’y mettre à plusieurs. Non mais…

Au final, me voilà bien avancé : la Cordée Morez se retrouve avec des membres, ou des encordés, plus un couteau suisse ! Alors, pour simplifier les choses, voici comment j’appelle mes partageurs d’espace de travail : Cyrielle, Julien, Chantal, Pierre, Sophie, Nicolas, Benoît, Coralie, Delphine…et c’est tellement mieux ainsi !

Tous nos articles sont écrits sous licence CC by SA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *