Les populations de la Cordée : #2, les métiers de l’accompagnement

1599011

Après les numériques, leurs langages bizarres et leurs tee-shirts colorés, il est temps de parler de nos amis consultants, coachs ou formateurs, un ensemble costaud (un tiers de la Cordée malgré tout !) et chamarré.

La Cordée par choix

Pour tous ces accompagnateurs, le coworking est un choix, quand c’était une évidence pour les numériques.

Choix de valeurs

Tout d’abord. Pour beaucoup, ces membres ont travaillé en tant que salarié dans des structures classiques avant, et ont choisi de se mettre à leur compte. L’éthique est un sujet important, et ils se retrouvent souvent dans les valeurs de la Cordée, de la place primordiale de l’humain à la convivialité, en passant évidemment par le partage et l’écologie.

Choix de rythme

Ensuite. Etre à son compte signifie pour beaucoup un équilibre vie privée / vie professionnelle plus souple qu’en entreprise, et une place importante donnée à la famille pour ces membres souvent parents. Le modèle de la Cordée, où chacun vient quand il le souhaite et peut changer de Cordée à son gré, leur plait beaucoup.

Choix d’écosystème

Enfin. Sortis d’univers professionnels homogènes, ces accompagnateurs aiment l’idée de se mélanger, de discuter, de collaborer avec des membres de tous les horizons.

Les métiers de l’accompagnement, c’est quoi ?

Plein, plein, plein de choses. Mais que l’on peut classer ainsi :

  • Conduite du changement
  • Coaching
  • Formateurs
  • Professeurs
  • Consultants (des dizaines de métiers : réseaux informatiques, stratégies territoriales, développement économique…)

On s’en fait souvent une image erronée, correspondant à des photos-clichés que l’on peut retrouver dans les banques d’image… Comme celle-ci !

emotionheader

Mais c’est heureusement bien différent :). Et on ne s’en rend pas compte, mais cela explose. C’est la catégorie professionnelle où les mutations du travail ont eu le plus d’impact. En donnant la possibilité de travailler depuis n’importe où, en valorisant le travail freelance et en développant l’idée de développement personnel, les dernières années ont donné du soutien à tous les consultants, coachs et accompagnateurs indépendants.

Les habitudes de Cordée

Ces membres ont plus tendance que les autres à picorer. Ils viennent quelques demi-journées par-ci par-là, quand ils ont besoin d’un moment en société, pour se remonter le moral ou pour rencontrer de nouveaux partenaires ou clients. Une utilisation « au coup de cœur » !

Et ce sont les membres avec l’utilisation la plus large de la Cordée. Ils passent d’une Cordée à une autre, pour changer d’atmosphère ou aller rencontrer un membre en particulier, loue une salle pour recevoir des clients, amènent des ami(e)s pour venir travailler ensemble, parcourent le Refuge pour demander un coup de main ou trouver une compétence.

Du vrai coworking nomade, comme dans leur quotidien, où ils gèrent leur commercial comme leurs prestations ou leur financement.

Enfin, ce sont souvent eux qui font découvrir aux autres membres de nouvelles manières de faire : bien-être, nouvelles manières de s’alimenter, communication non-violente, et bien d’autres nouvelles manières de vivre, qu’ils ont souvent choisi comme ils ont choisi une nouvelle manière de travailler.

Tous nos articles sont écrits sous licence CC by SA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *