Le goûter à la Cordée, ou comment profiter de tous les avantages du coworking en 20 min

À la Cordée, il y a un moment-clé dans la journée qui concentre toute l’essence et l’intérêt du travail partagé : le goûter.

Ce rituel quotidien peut paraître un peu futile quand on est surchargé de travail, voire même dangereux quand on souhaite manger sainement. Pourtant, son intérêt va beaucoup plus loin qu’un simple moment de détente et de plaisir. Le goûter représente également le moment idéal pour faire une pause, gagner en productivité, échanger, trouver des solutions, rigoler, voir même développer son activité !

Et on peut en profiter sans culpabiliser : la Cordée s’applique à améliorer la qualité nutritionnelle et l’impact écologique de ses goûters. Ils sont essentiellement composés de pains, de céréales complètes, de confitures et de fruits de saison avec une préférence pour les produits bios et locaux dès que cela est possible. À Lyon, les Cordées se fournissent auprès de l’Eau Vive, tout est bio, et même livré à vélo !

Mais les goûters, ce sont les encordés qui en parlent le mieux :

Julien : « Le goûter est l’essence même de la Cordée. Sans goûter pas de Cordée.
C’est autour de ce moment convivial que les liens se créent, que les échanges se font, que chacun peut apprendre à connaitre l’autre et en savoir davantage sur son activité professionnelle. Le goûter est synonyme d’échanges de contacts mais aussi de conseils et de bonnes pratiques. Ne pas participer au goûter est un manque à gagner. »

Laure : « Les goûters sont un moment clé dans l’après-midi d’encordé. Pour moi c’est un moment où on décroche, on s’oblige à faire une pause et à souffler, et ça permet souvent de prendre du recul sur ce qu’on est en train de faire et d’être plus efficace : on sait que le goûter arrive, du coup on finit les tâches les plus importantes avant. » 

Gwenola : « C’est l’heure du goûter! Voici une des phrases qui résonne jusque dans l’espace calme et qui ravit les encordés dont la faim, l’appétit sinon la gourmandise commencent à pointer le bout de leur nez. Plus qu’une invitation au réveil des sens, au rappel des saveurs enfantines, le goûter à la cordée est un bon moyen d’alimenter le partage, la curiosité et la créativité»

Etienne : « Il y a de nombreux avantages à tirer d’un goûter lorsque celui-ci est constitué d’aliments sains : Muesli, lait entier bio, pain et galettes de riz bio…Le cerveau étant un organe ayant de gros besoins énergétiques, c’est une pause qu’il ne faut pas négliger pour être productif jusqu’en fin de journée.
De plus, le côté social de ce moment s’inscrit dans la démarche de la Cordée qui est de favoriser les connections entre encordés. Je viens par exemple de rencontrer Gaspard, programmateur informatique très sympa que je vais recontacter pour avoir quelques conseils pour améliorer mon blog! »

Simon : « Le goûter est surtout un moment convivial qui permet de couper l’après-midi en deux et de faire une pause qui fait du bien. Notre côté gourmand fait que l’on ne peut que rarement résister à l’envie d’un petit carreau de chocolat partagé ! »

Francine : « Pour moi c’est un moment convivial où l’on retrouve tout le monde…on sort de la bulle « espace silence » pour quelques minutes qui pétillent de joie, d’humour pas toujours très fin (et je suis bien placée pour le dire), de partage, et surtout plein de CHOCOLAT ….de fruits etc …. « 

Alors, convaincu(e) ?

Faîtes des goûters partout, et passez en partager un avec nous 🙂 !

Tous nos articles sont écrits sous licence CC by SA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *