Stagiaires de troisième : bienvenue !

En classe de troisième (oui, pour certains ça commence à faire loin…), les élèves ont l’obligation d’effectuer un stage de 5 jours. Premiers pas en entreprise pour la quasi totalité d’entre eux, ce stage constitue leur première impression du monde du travail “en vrai”, c’est-à-dire au-delà du discours parental, de ce qu’ils ont pu entendre, apprendre, ou voir dans les médias.

L’idée, d’après l’ONISEP par exemple “intégrer les codes de l’entreprise (ponctualité, politesse, rigueur…). Nul doute qu’auprès des membres de la Cordée ils seront à la bonne école !

Bref, parce que nous trouvons que c’est sympathique, parce que nous souhaitons contribuer à montrer peut-être un visage différent de l’entreprise, nous nous sommes dit qu’il serait de bon ton d’accepter gratuitement ces stagiaires à la Cordée, pour tous les membres de la Cordée qui souhaiteraient en accepter un pour une semaine.

Beaucoup d’encordés nous disent effectivement être régulièrement sollicités pour accueillir un stagiaire de troisième. C’est vrai que l’on peut croiser dans nos espaces toutes sortes de métiers très variés et tous intéressants. Et il serait trop bête qu’ils répondent non pour des raisons financières. Ces jeunes encordés d’une semaine égaieront sûrement nos pauses repas, goûters… et apéros ?

Des bras en plus pour la Cordée Annecy
encordés-annecy

Cette année, cela fait 5 ans que je suis arrivée à la Cordée d'Annecy ! Un long chemin parcouru et Lire la suite

Les rencontres “Coopérer”, pour s’inspirer !

Avez-vous déjà entendu parler d’entreprises “libérées” (si vous répondez “Oui, dans ce magazine”, vous aurez droit à un point bonus) Lire la suite

Nos encordés au cœur de l’action : Rémi, consultant en stratégie

Nous entamons la 6e semaine de confinement, et prenons régulièrement de vos nouvelles : via mail, Skype, Whatsapp, Slack, Signal, Lire la suite

Nos encordés au cœur de l’action : Julien, journaliste

4e semaine plongée dans ce monde parallèle qu'est le confinement, où nos interactions hors de notre habitation demeurent plus que Lire la suite

Tous nos articles sont écrits sous licence CC by SA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *