Signature de la charte Coworking Auvergne Rhône-Alpes

La semaine dernière, nous avons signé au Salon des Entrepreneurs la charte Coworking Auvergne Rhône-Alpes, avec plusieurs coworkings de la Région et Juliette Jarry, Vice-Présidente de la Région.

Kézako ?

Au détour d’une discussion

Cette signature est l’aboutissement d’un processus démarré il y a un peu plus d’un an, lors d’une d’une discussion avec la Région, qui venait de lancer le site Je Créé en Rhône-Alpes.

Nous étions alors déçus de voir qu’on ne retrouvait au début sur le site que les structures publiques d’accompagnement à l’entrepreneuriat. A nos yeux, le monde de l’entrepreneuriat a beaucoup bougé ces dernières années, et aux côtés des pépinières, incubateurs publics et CCI, on trouve aujourd’hui de nombreuses structures associatives, privées et mixtes (accélérateurs, fablabs, coworkings) qui remplissent un rôle différent et complémentaire.

La Région a répondu vite et avec enthousiasme à notre remarque, en nous invitant à discuter pour trouver la meilleure manière de nous rallier au mouvement.

Distinguer et intégrer

La difficulté, pour la Région (et pour toute structure publique), est de trouver une série de critères qui permettent de distinguer et de labelliser ceux qui sont considérés comme « coworking » et ainsi intégrés au réseau.

Nous nous sommes alors vite inspirés de ce que nous avions participé à créer localement, la charte Coworking Grand Lyon, qui avait déjà pour but de rassembler mais aussi de distinguer les acteurs dans une logique de solidarité et d’entraide des simples loueurs de bureau.

Pour adapter cette charte, nous avons mis dans la boucle le plus de communautés coworking possibles. A rapidement émergé le besoin d’intégrer des modèles plus variés que dans Coworking Grand Lyon, car des lieux comme la Drôme Ardèche par exemple voient se développer des espaces plus petits, ou plus multi-usages (Fablab par exemple) que sur Lyon.

Nous avons donc modifié la charte, en retirant les critères de taille de communauté et en ajoutant ceux liés à la création d’entreprise, pour aboutir à un modèle faisant consensus.

La signature

Des signataires ont fait le déplacement de toute la Région, le mercredi 15 juin, pour signer la charte, et permettre ainsi à la Région de tous nous référencer dans l’initiative Je Créé en Rhône-Alpes.

C’est le début de l’aventure, car il reste maintenant, pour chaque coworking, à s’impliquer auprès de l’écosystème local, afin de faire de ce premier pas un symbole de la place et de l’implication des coworkings dans l’écosystème entrepreneurial, au service de l’intérêt général, aux côtés de toutes les structures traditionnelles.

Au-delà

Et après ? L’envie de tous, au-delà de cette collaboration avec la Région, est de constituer un embryon de rassemblement régional, pour montrer, comme nous l’avons fait sur Lyon, que les manières de faire ont changé, et que la collaboration est de mise.

Non seulement entre membres de coworkings, mais également entre les coworkings, pour partager les bonnes pratiques, co-organiser des événements, et in fine multiplier le nombre d’espaces et de personnes qui inventent les nouvelles manières de travailler.

Tous nos articles sont écrits sous licence CC by SA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *