Les urbains débarquent à La Cordée Morez !

Les urbains, entendons par là les encordés parisiens et lyonnais. De ce point de vue, Morez c’est la campagne. La montagne, aussi. Le dépaysement garanti. La belle idée de proposer un séjour à la montagne dédié aux encordés urbains a donc pris corps du 7 au 14 mars.

La douzaine de coworkers venue passer deux, trois ou sept jours dans le Haut-Jura est repartie dépaysée, bronzée, enfromagée ! Et en ayant beaucoup travaillé ! Car ce n’était pas un séjour de vacances, ni un camp de déconnexion. La possibilité de moduler temps de travail depuis la Cordée Morez et temps de loisir sur les pistes de skis ou les sentiers raquettes a plu à l’ensemble des participants, qui ont pu adapter leur séjour et leur temps disponible selon leurs envies.

parisiens doleSans vouloir vous faire un compte-rendu exhaustif de cette semaine, voici pêle-mêle quelques bons moments de vie partagés à Morez :

– un apéro « Morez Tôt » : le concept étant de boire des mojitos, à Morez, tôt. Mais pas trop quand même, on a attendu le coucher du soleil ce mardi soir !

– en parlant de soleil, l’objectif lever de soleil en haut de La Dôle (1677m) a été rempli le jeudi matin ! Après deux-cent ving-huit minutes de discussion la veille pour connaître l’heure exacte des levers de soleil réel, civil, nautique et astronomique…

– des heures de travail à La Cordée, des goûters de compet’ avec des biscuits jamais mangés à Paris & Lyon, des pistes de ski dévalées, des montagnes grimpées en ski de randonnée, des siestes…

un article de journal, assez divin il faut l’admettre !

Bref, beaucoup de bons souvenirs pour un concept à dupliquer l’été prochain. Car vous aussi, aurez bientôt des envies de Morez…

Tous nos articles sont écrits sous licence CC by SA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *