Envers du décor à la Cordée Jean Macé (Lyon)

L’envers du décor est un exercice auquel se prête joyeusement l’équipe de la Cordée régulièrement, et qui consiste à informer et demander les avis des membres de la Cordée sur la gestion et la stratégie du projet.

Enfin, régulièrement, c’est beaucoup dire, car ces derniers mois, les encordés ont autant souffert de notre manque de communication que vous au travers du blog et de ce nouveau magazine. Il était temps d’y remédier ! La demande se faisait pressante, une suggestion sur notre réseau social interne, lancée peu avant l’été, avait suscité pas mal d’enthousiasme. Nous avons mis du temps à y répondre, mais nous avions à coeur de faire les choses bien.

Nous avons monté un groupe de travail pour l’organiser et nous y sommes attelés à quatre avec Hugo, Lionel et Lucas dans l’équipe. Nous voulions parler passé-présent-futur : évoquer l’histoire de la Cordée, expliquer les changements vécus en interne depuis plusieurs mois (et toujours en cours), et recueillir les envies et besoins pour l’avenir.

Nous avons pas mal communiqué, et le jour-même nous avions une quarantaine de participants, à la Cordée Jean Macé. Un super moment : fait d’attention, d’écoute, de bienveillance. Une soirée d’échanges riches, qui en appelle de nouvelles à sa suite, et qui nous fait dire que nous sommes sacrément heureux et reconnaissants de cette communauté qui nous entoure et nous nourrit.

Parmi les sujets abordés et qui tenaient à coeur aux encordés :

  • comprendre davantage le rôle d’un couteau suisse (dorénavant plus occupé par des sujets concernant l’organisation)
  • avoir plus de visibilité sur la présence de l’équipe dans les Cordées
  • suggérer des idées pour améliorer la vie quotidienne dans les cordées
  • savoir comment gérer en cas d’absence d’un membre de l’équipe
Axel dépose une idée sur un post-it

Autant de questions sur lesquelles l’équipe tâche de se pencher pour relever le défi d’une meilleure communication entre organisation et encordés.

Pour la suite, nous souhaitons répéter l’exercice, retrouver une régularité dans son organisation, et le mener aux niveaux local (par Cordée), régional (par ville – surtout Lyon), et national. Aussi, notre mission pour les mois à venir est d’intégrer des encordés dans les groupes de travail dédiés aux questions abordées.

Tous nos articles sont écrits sous licence CC by SA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *