Coworking et téléphone : irréconciliables ?

“Oui mais moi j’ai beaucoup besoin de téléphoner” : voici probablement l’opposition la plus classique à l’idée de rejoindre un espace de coworking. Coworking et téléphone sont-ils si incompatibles ? Ça dépend.

Les métiers incompatibles

Deux métiers sont, pour nous, incompatibles avec le coworking :

  • Agent en centre d’appel : néanmoins si c’est votre cas, vous travaillerez probablement… en centre d’appel, donc vous ne vous poserez pas la question de rejoindre un espace de coworking.
  • Commercial au téléphone à temps plein : et quand je dis plein, c’est plein ! Votre job à vous c’est de décrocher le téléphone pour tenter d’accrocher un prospect, 7 heures par jour. Clairement, vous avez besoin de votre propre bureau. Quel serait l’intérêt de rejoindre un espace de coworking ?

En dehors de ces deux cas-là, nous pensons qu’il est tout à fait possible de rejoindre un espace de coworking. Cela dit, encore faut-il que ce dernier soit adapté. Aux débuts de la Cordée, ce n’était pas encore le cas. Mais nous nous améliorons…

Le coworking “téléphone friendly”

C’est grâce aux retours de nombreux membres (ou prospects) qu’au fur et à mesure de la vie de la Cordée, nous avons fait évoluer l’aménagement intérieur de nos espaces pour prendre en compte cette problématique téléphonique. Tous les appels ne se ressemblent pas, et pour chacun nous avons dédié un type d’espace.

Dans d’autres espaces de coworking, vous trouverez peut-être d’autres solutions plus ou moins innovantes ou farfelues (une pensée pour celle-ci !), tous étant confrontés à cette même problématique au cours de leur existence.

Le bref coup de fil

Vous serez parfaitement à l’aise dans l’espace convivial pour un rapide coup de fil, qu’il s’agisse de : prendre une réservation, souhaiter l’anniversaire de mamie (quoique cet appel risque de ne pas être bref), demander un renseignement… Tout appel de moins de 10 minutes a tout à fait sa place dans cet espace qui accepte le bruit.

La conf-call non privée

Vous trouverez sûrement aisément un recoin d’espace convivial pour vous isoler et effectuer votre conf-call. Derrière une plante, une bibliothèque ou mieux une cloison phonique, votre casque sur les oreilles et le son pas trop fort (c’est quand on entend fort que l’on parle fort), cela devrait convenir. Vous pouvez également passer en silencieux lorsque vous ne parlez pas, afin que vos collègues n’entendent pas le bruit de fond de l’espace, surtout si c’est l’heure du goûter !

Dans plusieurs de nos espaces, des espaces conviviaux-téléphoniques, semi-calmes, font d’ailleurs leur apparition pour permettre cette sorte de demi-intimité qui sied bien à ce type d’appels.

La conf-call privée, ou tout appel important

Pour cet appel, vous avez besoin d’être isolé.e. Soit pour vous concentrer, soit parce que vous savez que ça peut durer longtemps, soit parce que le contenu de l’appel est privé ou sensible. Cela s’entend tout à fait. Dans la plupart de nos espaces, vous trouverez à cet effet des cabines téléphoniques : petits box isolés phoniquement, disposant d’une chaise et d’une tablette, et fermables à clef, ou disposant d’un système de lumière extérieure, pour ne pas être dérangé.e.

Dans tous nos espaces, en tous cas, vous trouverez des salles de réunion. Il est toujours possible de s’y isoler si elles ne sont pas réservées, ou carrément de les réserver pour être sûr.e d’en disposer.

Conclusion

À moins que vous ne soyez dans les cas cités en tout début de cet article, ne vous interdisez pas de venir visiter, et surtout tester un espace de coworking. La plupart proposent des journées d’essai (tiens, d’ailleurs c’est notre cas), ce serait dommage de passer à côté ;).

Tous nos articles sont écrits sous licence CC by SA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *