Premier « Séjour Débranché » de La Cordée

Coupez une minute le Wifi d’un de nos espaces et vous comprendrez ce que signifie le mot « dépendance » ! ;-).

Dépendants des ondes

Internet est magnifique, c’est certain. Il abolit les frontières, simplifie la vie. Mais il existe tellement une application pour tout qu’il nous devient parfois impossible de nous en passer. Nous devenons petit à petit des junkies sous perfusion permanente de données haut-débit. Égarant notre smartphone un instant, nous pouvons être pire que Gollum, pleurant partout son « préciiiiiieux ».

C’est sûr, il y a quelque chose de diablement grisant et addictif à se sentir ainsi faire partie du mouvement du Monde. Et pourtant, qui n’a jamais ressenti, après une journée de 10 heures vissé à son écran et des centaines de messages échangés, un arrière-goût de malentendu. Les yeux rouges de fatigue, doigts crispés, mal dans le dos. Et malgré tout l’impression tenace d’être passé à côté de son sujet. N’êtes-vous jamais saoulé par tout ce vacarme ? Ce raz de marée de messages et notifications ininterrompu ?

La réflexion n’est pas nouvelle, certains des bloggueurs les plus influents du monde ont vécu leur burn-out, et choisi, plus ou moins partiellement, de se « déconnecter ». Loin de nous l’idée de cracher dans la soupe numérique : à la Cordée, Internet est presque notre gagne-pain, le dénominateur commun de chacun de nos abonnés.

Mais la volonté a toujours été de garder l’équilibre : nous avons créé nos espaces pour que les télétravailleurs isolés renouent avec un rythme que nous pensons plus naturel, entretiennent des connections réelles. Nous prenons nos repas entre humains, les téléphones rangés dans la poche, c’est déjà une petite victoire en soi. Nous voulions aller un peu plus loin dans la réflexion, en proposant notre premier Séjour Débranché.

Le séjour débranché

L’idée est de se ménager deux jours et deux nuits, loin de la déconcentration permanente que peut représenter Internet pour prendre de la hauteur sur nos projets et réfléchir à nos aspirations profondes. Redéfinir nos priorités pour gagner en efficacité et peut-être en qualité de vie.

Deux jours et deux nuits, donc,sans aucun accès internet ni téléphone. J’en vois déjà qui se décomposent. Une petite FAQ s’impose :

Mais si on veut me joindre pour une urgence ?
L’idée de ce séjour est en premier lieu de démontrer qu’en matière professionnelle, il y a bien moins d’urgences que ce que l’on pense. Cependant, pour les réels cas d’urgence personnelle, nous mettrons en place un numéro collectif à transmettre à vos proches.

Mais mon travail ne me permets pas de me déconnecter 2 jours entiers !
C’est pourquoi nous avons décidé d’organiser ce séjour vendredi et samedi, le vendredi étant souvent plus calme et le samedi, en théorie un jour de congé.

Mais comment vais-je faire pour tweeter mes blagues ?
Si elles sont bonnes, le public présent rira de bon cœur. Et peut-être que le reste de la planète, hors contexte, ça ne l’intéresse pas plus que ça ;-).

Où ?
Cette première édition se tiendra à Fort-du-Plasne, dans un joli centre de plein air au cœur du Jura. Nous serons accueilli en pension complète et hébergement en dur par Nicolas, qui a l’habitude de ce genre se « séminaires ».

Quand ?
Arrivée le jeudi 5 Décembre au soir. Départ le Samedi 7 en fin d’Après-midi . Le programme détaillé est disponible ici.

Pour qui ?
Cette première session est réservée aux encordés, les inscriptions sont limitées à 20 personnes.
Tenez-moi au courant des prochaines éditions !

Quel programme ?
C’est avant tout un moment de détente personnel. 5 intervenants seront présents pour rythmer la session, sur les thèmes de l’organisation, la planification, la stratégie, la méditation et la relaxation. Sorties natures prévues également. Programme détaillé ici.

Quel coût ?
Le tarif de cette première est 140 € HT (hors transport).

Les réservations sont à faire auprès d’Hugo : hugo[a]la-cordee.net. Dépêchez-vous, elles sont bientôt closes !

Tous nos articles sont écrits sous licence CC by SA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *