On a testé pour vous : la visio avec nos 900 membres

Cela fait deux semaines que les Cordées sont fermées, les encordés sont chez eux et l’équipe est au chômage technique. Nous avons néanmoins voulu garder le lien à distance en cette période d’isolement. Pour ce faire, nous avons décidé de voir grand : une visio avec les 900 membres de la communauté, toutes villes confondues ! Du jamais-vu dans l’histoire de La Cordée et, à notre connaissance, des visioconférences.

Nous vous partageons donc les 3 leçons que nous en avons retirées, en espérant que cela serve à votre organisation.

Leçon n°1 – Choisir le bon outil

Nous utilisions déjà régulièrement la solution de Google, Hangouts Meet (c’est mal) et nous avons repris l’outil pour cette fois, d’autant que le seuil du nombre de personnes invitables vient d’être relevé, nous permettant d’envoyer plusieurs centaines d’invitations simultanément.

Une fois connectés, nous avons dû faire face aux inévitables problèmes techniques des uns et des autres et nous avons même découvert de nouveaux bugs comme cette étrange duplication d’écran pour tous les participants :

Leçon n°2 – Bien cadrer le tour de table

Le tour de table, ou tour d’inclusion comme nous aimons l’appeler, est fondamental dans tout événement Cordée. Ici, sa préparation a fait l’objet de nombreux débats en équipe : est-il possible ? Faut-il mieux le faire avec un mot, un geste ? Dans la visio ou dans le chat ?

Finalement, chacun avait 3 secondes pour se présenter de la façon de son choix, ce qui a permis de resserrer le tour de table en 45 minutes et de ne pas prendre toute l’heure et demie impartie ! #efficacité #remote #collaboratif

Leçon n°3 – Ne pas oublier d’en rire

Les sujets abordés étaient nombreux et reflétaient bien la diversité des problématiques de nos membres : coincés à la maison avec les enfants, télétravail semi-imposé pas évident à gérer, inquiétude liée aux arrêts d’activité pour les entrepreneurs et indépendants, épuisement du catalogue de Netflix, overdoses de cours de zumba…

Pour autant, nous étions unanimes en conclusion sur une nécessité absolue : même éloignés les uns des autres, nous pouvons rire ensemble de la situation, de nos problèmes et de nos incohérences, car cela continue plus que jamais de nous rassembler.

L’humour n’est pas confiné et on s’est donc dits qu’aujourd’hui était une bonne journée pour vous en parler !

Tous nos articles sont écrits sous licence CC by SA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *