Etape écolo : fabriquer ses propres produits ménagers bio !

La Cordée a franchi récemment une toute nouvelle étape dans sa vie d’entreprise écologique, en se lançant dans la fabrication de ses propres produits ménagers bio. Comment ? Pourquoi ? Est-ce que ça marche ? L’opération est d’abord lancée sur Perrache

Genèse de l’idée

C’est d’abord quelque chose qui tenait à cœur à certains membres de l’équipe, ainsi qu’à quelques encordés. Nous sommes plusieurs ici à avoir une âme écolo et à fréquenter les épiceries bio autour de chez nous (ah les bobos… on ne se refait pas !). À lire la notice de nos produits ménagers usuels, nous nous sommes dit « on peut surement trouver mieux ! ». Qui n’a pas déjà entendu parler de recettes de grand-mère miracles ?

Ni une, ni deux, nous en avons parlé, nous en avons cherché, et nous sommes tombés grâce à une encordée là-dessus :

Le Grand Ménage
Recettes écologiques et économiques pour l’entretien de la maison

Le bonheur quoi, la révélation ! Toutes les recettes bien expliquées et illustrées dans un petit manuel. Un grand merci à Raffa, Azka, Beautymist, Hélène, Laurent, Nana, Prudence/Marta Vilardell et Sylvianne pour cet ouvrage.

Mise en œuvre pour nos produits ménagers

Ingrédients des produits ménagersTout d’abord, nous avons attendu que les produits usuels soient terminés (car gâcher n’est pas vraiment des plus écolo non plus). Cela nous a permis de récupérer les contenants, parfaitement adaptés à chacun des usages !

Puis nous avons été faire quelques courses dans des épiceries bio aux alentours pour trouver les ingrédients de base de nos futurs produits ménagers : du bicarbonate de soude, du vinaigre blanc, du savon liquide bio, du savon noir, des huiles essentielles… Et nous avons joué aux chimistes !

Les produits qui ont été créés pour l’instant sont les suivants :

  • Nettoyant sol
  • Produit vaisselle

Le prochain sur la liste est tout choisi : le produit pour laver les vitres.

Retours d’expérience

Produits MénagersCela ne fait pas encore très longtemps que nous avons commencé cette opération, mais les résultats sont plutôt positifs. Pour le nettoyant sol, nous n’y voyons que du feu ! Pour le produit vaisselle, c’est un peu plus complexe : nous sommes habitués depuis des années à une certaine consistance pour le liquide, à certaines réactions, et il est difficile de s’habituer au début à un produit qui mousse moins et est un peu plus gras. Nous tâtonnons donc encore un peu sur la recette mais la vaisselle est bien propre en tous cas !

Tous nos articles sont écrits sous licence CC by SA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *